Chomérac (Ardèche)

Réunion publique sur l’aménagement de la place du Champ de Mars

IMG/jpg/reunion_publique_Champ_de_Mars_1.jpgIMG/jpg/reunion_publique_Champ_de_Mars_3.jpg

Lundi 17 octobre en début de soirée, une vingtaine de personnes a assisté à la réunion organisée par la municipalité concernant l’aménagement de la place du Champ de Mars.

En préambule, le Maire François Arsac entouré de Gérard Martel, adjoint à l’urbanisme et à la voirie et de Pauline Jimenez, directrice générale des services a clarifié la situation : « Il s’agit d’une place stratégique dans la commune, aussi, l’avis des riverains est extrêmement important pour la municipalité qui met un point d’honneur à recueillir leur avis. Rien n’est décidé, chacun peut apporter son idée et ainsi contribuer à la création d’une place plus conviviale ».

Pour préciser ensuite : « la municipalité souhaite réaménager cette place en poursuivant trois objectifs : Redonner de l’espace aux piétons, préserver autant que possible le stationnement et encourager les commerces ». Au cours de la réunion, l’aspect « sécurité » a été abordé pour souligner que le stationnement actuel est anarchique, empêchant à la fois le passage des véhicules de secours et gênant considérablement les riverains.

Jusqu’à présent la répression était inexistante. Depuis quelques semaines elle a été mise en place avec la verbalisation des véhicules mal garés. Reste à espérer que le civisme des automobilistes reprenne le dessus et que de bonnes habitudes soient prises avec notamment le stationnement au parking du château plutôt que de façon désordonnée au Champ de Mars.

Deux solutions sont envisageables pour réaménager la place :

- Soit accorder une place importante au stationnement et ne pas créer de « lieu convivial » conservant un aménagement quasi identique à aujourd’hui…
- Soit diminuer le nombre de places de stationnement et créer « un lieu de vie » convivial avec des changements significatifs :

- Point d’eau (fontaine avec système de pataugeoire pour les enfants),
- jeu de boules,
- jeux d’enfants,
- bancs,
- éclairage dans les arbres,
- suppression des acacias et remplacement par d’autres arbres,
- toilettes publiques (pourquoi pas à la place des actuels bacs de tri),
- panneaux explicatifs sur le patrimoine….

Après discussion, les personnes présentes ont paru opter pour la seconde solution, personne ne s’exprimant en faveur de la première solution. Des craintes ayant émané toutefois quant au nombre de places à conserver, l’idéal serait d’arriver à conserver entre 15 et 20 places de stationnement, ce qui envisageable au regard du projet présenté par la municipalité.

Dernière précision : Les travaux seraient programmés de mars à juin 2017.

< Revenir à Actions "Sécurité"