Chomérac (Ardèche)

Le Maire confirme le « Non » à l’accueil des réfugiés …

JPEG - 608.5 ko

Mardi 10 novembre en fin d’après-midi, le Maire François Arsac a reçu à leur demande Philippe Carme, Jérôme Claude et Yves Lambert, membres du collectif choméracois « Accueil des réfugiés » venus solliciter la contribution de la commune pour l’accueil d’une famille de « réfugiés de guerre ».

Le Maire était entouré de ses adjoints Emmanuel Coiraton (finances), Gino Haute (sécurité) et de Pauline Jiménez, directrice générale des services.

Après avoir écouté avec attention ses interlocuteurs, François Arsac leur a rappelé la décision prise à l’issue de la séance de travail du 8 septembre dernier rassemblant les élus du conseil dont la conclusion était, à l’unanimité, « que la municipalité n’avait pas les moyens d’accueillir des réfugiés », mais que si des particuliers voulaient s’investir à titre personnel, la commune les aiderait, notamment pour l’intégration à l’école ».

Il a rappelé également que la commune n’était pas en capacité de loger ces réfugiés… « Actuellement, il nous reste 17 demandes de logement non satisfaites ».

Ajoutant « Depuis que j’ai été élu Maire, j’ai reçu 63 personnes en demande d’emploi. Si la cellule « emploi et formation » a pu finaliser 14 dossiers, il reste néanmoins 49 demandes à satisfaire….

Et « Par ailleurs, la municipalité ne souhaite pas faire l’effort financier qui en résulterait, préférant consacrer les deniers publics à des aides locales….

Rappelant enfin qu’une initiative privée doit rester dans le domaine privé, François Arsac a ajouté « Si une telle démarche était imposée à la commune, j’assumerai mes responsabilités et ferai mon devoir de Maire ».

< Revenir à Informations courantes