Depuis l’année dernière, un dispositif de vidéoprotection a été mis en place sur différents points de la commune. Ce dernier a pour but de sécuriser le quotidien des Choméracois, de diminuer la petite délinquance et de fournir un outil de travail pour les forces de l’ordre.

Un projet d’extension de la vidéoprotection pour 2021 est en cours, un prestataire a été sollicité pour effectuer le chiffrage. Les nouvelles caméras sont prévues pour le parking du cimetière, la place du Champ-de-Mars, l’intersection de la rue de l’Europe et la route de Privas, le futur pôle de santé pluridisciplinaire et l’entrée de la Grangeasse.

Le système de vidéo et l’exploitation des images par le garde champêtre ont permis à la gendarmerie ainsi qu’à la police nationale de résoudre plusieurs enquêtes. Au total, ce sont 25 réquisitions qui ont été traitées.