Le maire François ARSAC apporte son soutien aux femmes violentées, une des priorités du gouvernement mais surtout une situation insupportable pour de nombreuses femmes. Il a été décidé de mettre à disposition un appartement meublé à une association spécifique. Cette dernière, en relation avec les services judiciaires, sera chargée de mettre en sécurité une femme, une mère de famille, le temps de retrouver une vie normale et apaisée.